Wackerbarth dispatch (Abschickung) dated March 18, 1740, Venice (for March 12 – 16, 1740)

” à Venise le 18me. Mars. 1740 [for March 12-16, 1740]

Sire

Les occupations de Monseigneure le Prince Royal durant Sa Neuvaine ont été assés uniformes, et S.A.Rle. a observé tous les jours les mêmes heures, et presque les mêmes devoions.

Le 11me. Elle fut entendre deux messes, et la predication aux Jesuites après quoi Elle alla à l’Isle de St. Clement, ou est situé le couvent des Camadules. S.A.Rle. avoit fait preparer une petite Table par ses propres Officiers, et elle y dina avec Son Pere Confesseur, et moy dans une ces Cellues de ces bons Solitaires. Elle parcourit ensuite le Couvent, et assista au Salut. Etant rentrée en ville Elle se rendit aux Jesuites, ou elle fit ses prieres ordinaires pour la Neuvaine. Etant de retour au logis Elle s’occupa à lire, et écrire, et termina sa journée par un soupé fort leger.

Le 12me. Il n’y eut point de Predication; mais S.A.Rle entendit Ses deux Messes à l’autel de St. Francois Xavier.

L’après diner Elle alla faire un tour de promenade à la Chartreuse, que Votre Majesté a plusieurs fois honorée de sa presence.

Vers le Soir elle assista au Salut chez les Jesuites.

Le 13. S.A.Rle. entendit Ses Messes, et assista à la Predication du Pere Salas.

Elle dina comme les jours precedens avec moi à Sa petite Table, après la quelle S.A.Rle. alla visiter les Isles, et Eglises de St. Christophe, et de St. Michel, la premiere est deservie par des Augustins, et l’autre par des Benedictins. Elle fut ensuite au Sermon à l’Eglise des Jesuites et l’Ambassadeur d’Espagne, qui l’attendoit à la Sortie, l’accompagna jusqu’à la Rive.

Le Soir le Procurateur Bragadin et Mr. Aloise Moccenigo furent chez moi pour s’informer de l’état de S.A.R.

Le 14. Le Courier de Naples Jacques Lucchi chargér de porter à Vôtre Majesté la nouvelle de la declaration de la grosesse de S.M. la Reine des deux Siciles, étant arrivé ici, S.A.Rle. en remercia le Bon Dieu dans ses prieres, et dans la Communion, qu’Elle fit pour achever sa Neuvaine. Elle assista au Sermon, et de retour au logis Elle expedia le dit courier, en lui faisant present d’une Tabattiere d’or. L’après diner S.A.Rle. profitant du beau tems alla prendre l’air à l’Isle de Ste. Helene. On conserve dans l’Eglise de ce Nom de fort belles Reliques, et apres qu’Elle les eut venerées, Elle parcourut le Magazin, le Biscuit de la Marine, et les Fours Publies. Vers le soir il y eut aux Jesuites un autre sermon à l’honneur de St. François Xavier, auquel S.A.Rle. ne manqua pas d’assister, achevant par la Sa Neuvaine avec une devotion veritablement edifiante.

Le Procuraateur Emo vint me trouver pour savoir des Nouvelles de S.A.Rle.

Le 15. S.A.Rle. alla entendre la Predication chez les Religieuses de St. Laurens, ou prechoit le fameux Pere Mazzocchi Masorti de la Compagnie de Jesus; C’est celui, qui a le plus d’approbation parmi 50. et quelques Predicateurs, qui prechent durant ce Carème.

Après la Messe Elle salua en passant 5. ou 6. Dames d’entre ces bonnes Religieuses, lesquelles étoient proches parentes des quatre Deputés, et de la Maison Moccenigo.

Les Susdits Deputés, Mylord Glambey, le Comte St. George, l’Abbé Riva, le B. Imhausen, le C: Borromee, et Mr. Forester eurent l’honneur de diner avec S.A.Rle.

L’après diner plusieurs personnes de distinction vinrent lui faire la cour, entr’autres Mr. le Procurateur Foscarini, et Madame Son Epouse, qui prirent congé de S.A.Rle.
étant intentionnes d’aller faire un tour à Rome.

Le Comte Salvatico baisa aussi la main à S.A.Rle. étant sur son depart pour Plaisance. Vers les 5. heures Elle alla au Salut à l’Eglise della Carità, et vers les 6. heures deux des Deputes retournerent chez S.A.Rle. pour l’accompagner à la conversation, qui s’étoit assemblée dans une maison fort commode, et proprement tapissée, et meublée.

Les Epouses des susdites Deputés en faissoient les honneurs. S.A.Rle. y fit une partie de Cinquille avec Made. Pisana Moccenigo; la Procuratesse Foscarini, la Procruatesse Moccenigo, et Made. Chiara Micheli; dont l’Epoux est destiné Ambassr. à la Cour de Madrit [sic]. Il y eût environ 40. Dames, et une grande foule de Cavaliers.

S.A.Rle. Se retira vers 10. heures.

Le 16.  Elle passa une bonne partie de la matinée à ses Etudes, et alla en suite entendre la Messe à St. Cassano.

Elle eut à diner Mr. l’Ambassadeur d’Espagne, et trois de Ses fils, le Prince de Cotto Sicilien, le Comte Gessi, le Chevr. Sade, le Prince de Beauveau, et le Cte. Borromée.

L’après diner Elle reçut encore beaucoup de monde entr’autres le Commandeur Cordero Gampara [?] Ministre de Sardaigne.

Vers le soir S.A.Rle. alla au Salut à l’Eglise de St. Paul.

Elle acheva sa journée au logis en s’occupant ã lire, et à écrire.

J’ai l’honneur d’etre avec le plus profond respect

Sire                  de Votre Majesté

Le plus humble plus obeissant et soumis Serviteur Joseph de Wackerbarth”

Advertisements
This entry was posted in Joseph Anton Gabaleon von Wackerbarth-Salmour (1685-1761) and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s